Déchets verts, je les valorise dans mon jardin

Que de détours à la déchèterie et de temps passé pour se débarrasser de ses déchets verts ! Pourquoi ne pas les valoriser chez soi pour les réutiliser dans son jardin ? Economies de temps, d’argent, de produits phytosanitaires, … votre jardin ne s’en portera que mieux !

Démonstration de broyage
en déchèterie

Emportez vos branchages et
repartez avec votre broyat:

le mercredi 1er juin, de 14h à 18h00
à la déchèterie de Sainte Gemmes d’Andigné

Prestation de broyage gratuite,
réalisée par un professionnel.

Crédit photo: ADEME

Transformés en broyat, les branchages issus de la taille des haies et arbustes peuvent être utilisés en paillage au pied des plantations.

Que faire de ma pelouse?

  • Je pense au mulching:

HD_4

Pas besoin de ramasser la pelouse ! Je retire le bac de récupération de la tondeuse : les résidus de tonte vont enrichir le sol en se décomposant sur la pelouse.

Astuce : Tondre plus haut (6 à 8 cm) renforce la résistance à la sécheresse et limite la pousse d’herbes indésirables et de  mousse.

  • Je paille mes culture:

J’étale sur 2 à 10 cm mes tontes au pied des haies, des arbustes, des cultures florales et potagères. Je protège ainsi mes cultures de la sécheresse, limite l’arrosage tout en les nourrissant.

Que faire de mes branchages?

  • Je les broie:

Pour les petits branchages (jusqu’à 1 cm de diamètre) fraîchement taillés, je passe simplement la tondeuse dessus. Pour les branchages plus gros, je loue ou emprunte un broyeur.

  • Le paillage, que des avantages!

En couche de 10 cm, j’étale le broyat dans le potager, au sol et entre les rangs de culture.

Le paillis protège le sol, conserve l’humidité, empêche le tassement, abrite les auxiliaires du jardin, enrichit le sol en se décomposant et limite la pousse des herbes indésirables.

Et mes feuilles mortes?

  • Je les composte:

40En complément de mes déchets d’épluchures, elles me permettent d’obtenir un terreau de qualité pour le potager ou les jardinières.

  • Je paille:

En couche de 10 cm, j’étale les feuilles mortes dans le potager, au sol et entre les rangs de culture.

Le paillis protège le sol, conserve l’humidité, empêche le tassement, abrite les auxiliaires du jardin, enrichit le sol en se décomposant et limite la pousse des herbes indésirables.

Astuce : Les feuilles mortes peuvent être broyées en passant la tondeuse dessus.